Fixation des tissus

Fixation des tissus
  • Les prélèvements traités par le plateau d’histologie peuvent être fixés :

    • soit par congélation (avec ou sans cryoprotecteur)
    • soit à l’aide de fixateurs chimiques : formol, paraformaldéhyde, RCL2…

    La fixation est l’étape la plus importante du processus de préparation histologique. Elle doit avoir lieu le plus rapidement possible après le prélèvement des tissus pour éviter l’auto-destruction du tissu (autolyse).

    La fixation permet de stabiliser les protéines tout en préservant l’aspect structural du tissu. La technique de fixation est conditionnée par l’utilisation envisagée du tissu.

Sauf exception, le plateau d’histologie reçoit les échantillons en cours de fixation ou déjà fixés.

Le plateau dispose d'une imprimante à cassettes. L'utilisateur peut venir préparer ses cassettes avant le prélèvement de ses échantillons.

 

Modalités d'accès

Le personnel du plateau d’histologie peut vous apporter des conseils sur le type de fixation à envisager en fonction de l’utilisation que vous souhaitez faire de vos prélèvements. Des protocoles sont également disponibles (voir ci-dessous) car il est essentiel pour la fixation chimique notamment, de respecter un certain ratio entre le volume du fixateur et celui de l’échantillon, une durée minimale de fixation suivant le type de tissu et la taille du prélèvement…..

Il est également rappelé que certains agents fixateurs sont toxiques et doivent être manipulés avec précaution (hotte chimique ou sorbonne, moyens de protection individuels). Le personnel peut vous fournir certains agents fixateurs si besoin.

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur. Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.